Ornellamonange

Sur une croix de village

SUR UNE CROIX DE VILLAGE

(Stephen Liegeard (1830, 1925) – écrit en 1892)

Par un matin d’octobre, au temps de la vendange,

J’ai vu la blonde enfant passer dans le chemin ;

Passant aussi, la Mort la toucha de la main…

Les lis sont donc trop purs, hélas ! pour notre fange,

Ou si le Ciel jaloux nous enviait cet ange ?

Réponds, ô fleur d’un jour, qui fut sans lendemain !

 



09/11/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres